Eloges des blogs insensés

Eloges des blogs insensés Laurent Margantin, Oeuvres Ouvertes

« Tout ce qui implique clôture sur le web est héritage à mes yeux de l’édition traditionnelle, et j’ai donc vu très vite les limites de l’ebook : c’est toujours le blog qui est premier, c’est l’écriture et le développement du blog qu’il faut encourager. Soit contre l’idée d’éditorialisation, qui sert toujours un modèle économique ancien, que je ne souhaite pas voir importé sur le web pour ce qui est de la littérature. Logique donc que je refuse le copié-collé « revue littéraire » avec système d’abonnement – autre façon de clôturer le texte, comme l’ebook, on est toujours dans le vieux système périmé de l’édition, avec comité de rédaction, hiérarchie éditeur-auteur (il semble que ce soit vraiment difficile de s’en débarrasser et d’inventer autre chose). »

Publicités

Lire numérique en Suisse Romande

On peut acheter des livres numériques chez Payot et chez e-reader.ch, une initiative qui émane des libraires indépendants.

On peut lire sur tous supports, liseuses, tablettes, ordinateurs, smartphones, à chacun ses usages, voir les tests sur aldus.

MAIS ATTENTION, à éviter absolument : l’achat d’ouvrages verrouillés par des DRM, qui vous empêcheraient, par exemple, de prêter vos livres ou de les offrir ; de plus en plus d’éditeurs, et non des moindres ont renoncé à ces verrous. Cependant, sur le site Payot comme sur e-reader.ch, rien pour l’instant ne permet de distinguer un livre DRM d’un livre « libre ». Ainsi, c’est le comble, un livre d’un éditeur réputé « sans DRM » (comme éditions de Minuit, publie.net, etc) est présenté comme verrouillé ! Chez e-reader.ch, on me dit que le site sera remis à jour en tenant compte de ces remarques. Il faut également faire pression auprès de Payot pour qu’une distinction claire soit faite entre ces deux produits de nature différente ; dans un cas, vous achetez un fichier, dans l’autre, une licence (modifiable à tout moment sans préavis) vous autorisant à consulter un fichier dont vous n’êtes pas propriétaire : nuance ! A noter : au delà de 10 ou 15 FRS, à mon sens le prix ne se justifie plus. On trouve des livres en pdf à 30 FRS : c’est se moquer du monde.