Eloges des blogs insensés

Eloges des blogs insensés Laurent Margantin, Oeuvres Ouvertes

« Tout ce qui implique clôture sur le web est héritage à mes yeux de l’édition traditionnelle, et j’ai donc vu très vite les limites de l’ebook : c’est toujours le blog qui est premier, c’est l’écriture et le développement du blog qu’il faut encourager. Soit contre l’idée d’éditorialisation, qui sert toujours un modèle économique ancien, que je ne souhaite pas voir importé sur le web pour ce qui est de la littérature. Logique donc que je refuse le copié-collé « revue littéraire » avec système d’abonnement – autre façon de clôturer le texte, comme l’ebook, on est toujours dans le vieux système périmé de l’édition, avec comité de rédaction, hiérarchie éditeur-auteur (il semble que ce soit vraiment difficile de s’en débarrasser et d’inventer autre chose). »

Publicités