Lire et écrire sur des écrans tactiles mobiles

Les écrans tactiles mobiles. Création, édition et lecture sur tablettes et smartphones.

Les tablettes numériques et smartphones connaissent actuellement un vif succès commercial et médiatique. Ces supports mobiles sont en train de changer les expériences de création et de lecture. Or si ces supports sont souvent évoqués, on prend peu de temps pour décrire, analyser leurs contenus, leurs caractéristiques littéraires, artistiques, hypermédiatiques, pédagogiques, etc.

Si toute oeuvre ne peut exister sans support, les contenus sont aussi la raison d’être de ces supports. Nous aimerions donc nous intéresser aux contenus idoines qui y sont déployés : ce que certains appellent « les livres enrichis » ou « augmentés », mais aussi les applications. Comment appréhender et décrire ces contenus ? Comment sont-ils créés ? Comment les publie-t-on? Comment les lit-on ? Nous nous concentrerons sur tous ces aspects depuis leur création jusqu’à leur réception.

 Les écrans tactiles mobiles seront abordés en tant que dispositifs techniques au sein desquels de nouvelles oeuvres sont proposées et autour desquels de nouvelles pratiques de lecture s’organisent. Il s’agit en effet d’interroger les transformations, les usages et les pratiques de création, d’édition et de lecture des oeuvres proposées sur ces supports numériques. Il s’agira bien de prendre le parti de percevoir aussi ces contenus comme des oeuvres, d’en faire des analyses littéraires en même temps que médiatiques, à l’image de ces MSA, « média specific analysis »[1] , réalisées par Katherine Hayles.

 Il conviendra de concevoir et d’interroger ces oeuvres non plus seulement en regard des pratiques littéraires liées au livre, mais aussi en regard des pratiques hypermédiatiques liées à l’écran d’ordinateur, cet écran que Gervais et Archibald qualifient de « relié »[2]. Quelle spécificité de la lecture sur écran tactile, par rapport à l’écran relié que nous avions connu jusque-là? Comment les oeuvres sur tablette ou pour smartphones’inscrivent (ou non) dans la lignée des réflexions sur les hypertextes et les hypermédias amorcées depuis le début des années 90 ? Ne serait-il pas plus juste de parler d’oeuvres hypermédiatiques pour écran tactile ?

 Ce colloque, accordera une part importante aux pratiques, aux expériences de création auctoriale ou éditoriale et de réception.

Lire la suite sur Fabula.org

Calibre : gérer les ebooks

Calibre est un logiciel gratuit de gestion de bibliothèque de livres électroniques.

Complet, Calibre dispose de toutes les fonctionnalités pour gérer votre collection d’ebooksles convertir dans une multitude de formats, lessynchroniser avec des lecteurs autonomes, récupérer des news du Web et même accéder à votre bibliothèque par Internet, via un simple navigateur ou un client mail.

Ses fonctions d’indexation permettent de trier les ouvrages par titre, auteur, date, éditeur ou taille. Vous pouvez aussi ajouter manuellement des tags ou des commentaires et même des illustrations pour les couvertures des livres. Très agréable avec la vue à la « Cover Flow » de votre bibliothèque.

Vous pouvez récupérer simplement les métadonnées de vos ebooks depuis Internet à partir de leur référence ISBN ou du titre et de l’auteur. Calibre récupère ensuite les données automatiquement depuis Google Books et de ISBNdb.com. Pratique, la nouvelle fonctionnalité « Get books » vous permet de rechercher des livres électroniques depuis le logiciel. Pour acquérir un ouvrage, Calibre vous redirige automatiquement vers la page du revendeur.

Coté conversion, Calibre supporte la majorité des formats d’ebook et de texte. Les options sont nombreuses et prennent en charge les liens internes, les tableaux, les images et les polices embarquées.

Cerise sur le gâteau, Calibre est compatible avec les lecteurs d’ebooks comme les Kindle d’Amazon, les PRS de Sony, ou l’iPhone. La synchronisation choisit automatiquement le format de fichier le plus approprié pour votre appareil et peut se baser sur des tags pour créer des collections.

En plus des livres, Calibre peut aussi récupérer automatiquement des articles sur des sites internet et des flux RSS. Vous pouvez ajouter des flux manuellement à la liste fournie mais l’opération peut s’avérer compliquée. Le plus simple est d’utiliser des scripts fournis par la communauté d’utilisateurs et disponibles sur le site de Calibre.

Enfin, Calibre comporte un serveur web qui permet de consulter sa bibliothèque depuis le monde entier via un simple navigateur. Vous pouvez aussi le configurer pour vous envoyer automatiquement les ebooks et les
articles téléchargés par email.

Gratuit, Open Source et complet, Calibre est le logiciel idéal pour prendre le tournant de la littérature au format électronique.

Télécharger calibre, source : http://calibre.softonic.fr/