C’ETAIT

(Texte à la manière de Joachim Séné)

C’était penser à mettre le réveil la veille, contrainte et plaisir.

C’était me lever aux aurores, croiser les chats somnolents et faire le sioux dans la maison pour ne réveiller personne.

C’était partir en voiture, la tête encore dans l’oreiller, la brume sur la route et se dire qu’il fallait tenir nonante kilomètres sans fermer les yeux.

C’était arriver à Yverdon et faire connaissance avec le quartier de la gare. Chercher une place ou laisser la voiture pour la journée et pour cela demander mon chemin aux commerçants du coin.

C’était tomber par hasard sur la rue du Collège et chercher le No 4. C’était être heureuse d’être arrivée en avance et apprécier cette voie piétone, pavée et bordée de petites arcades.

C’était arriver la première, faire connaissance avec le formateur, remarquer les livres sur la table et me réjouir de la formation à venir.

C’était découvrir l’univers du blog et ses arcanes et pouvoir repartir avec un embryon prometteur.

C’était retrouver des auteurs familiers qui ont accompagné mes ateliers d’écriture.

C’était partager le repas avec mes collègues de stages, plaisir de la rencontre et de l’échange.

C’était repartir fatiguée mais jubilante,  la tête déjà pleine de projets numériques !

Gloria J.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s